Théâtre immersif

L’Affût

Cie Retour d’Ulysse

Vendredi 1er Décembre - 20h30
Salle Senghor

Cie Retour d’Ulysse

Une femme chuchote à notre oreille sa porosité avec le monde animal, sa réalité trouble entre les deux mondes. Plongés dans un intense univers sonore, nous voyageons avec elle dans la nuit de la forêt, remplie de présences invisibles, d’un bestiaire sans nom.

Quelles sont cette vitalité et cette joie d’être en vie qu’elle essaie de saisir ? Sommes-nous capables de nous glisser dans la peau d’autres êtres vivants ? Quelle sauvagerie interroge-t-elle vraiment ? Et si c’était celle d’une époque sur le point de non-retour ?

L’Affût est, après Fictions animales, le deuxième volet du projet Voyager dans l’invisible que porte la compagnie Retour d’Ulysse, installée au Mas Razal sur le Larzac. Elle propose une expérience totale de théâtre et de réflexion immersive pour questionner notre rapport au vivant et à l’invisible qui nous entoure.

Adaptation, mise en scène Justine Wojtyniak Écriture Les Grands Cerfs de Claudie Hunzinger – éd. Grasset 2019 Avec Julie Gozlan Création sonore originale, dispositif immersif Marc Namblard (audionaturaliste) Musique Stefano Fogher Alchimiste sonore Elias Cheyroux Création lumière Bernard Revel Sculpture des livres brûlés Mathilde Poulanges Scénographie Justine Wojtyniak, Bernard Revel Costumes Corinne Bodu

Les livres de Claudie Hunzinger sont (…) des exercices de respiration poétique qui font, par instants, abaisser les frontières : humains, animaux, femme, homme, jour, nuit. » Le Temps

  • 1H
  • Tout public dès 12 ans
  • Tarif B
  • Jauge limitée à 350 pers.

AUTOUR DU
SPECTACLE

Dans le cadre du parcours du spectateur Sous le signe du Vivant

En partenariat avec la MESA :

Vendredi 3 novembre, 18h à la MESA

Lecture musicale À l’affût de la beauté du monde de Justine Wojtyniak, Julie Gozlan (choix des
textes, interprétation) et Stefano Fogher (composition musicale violoncelle). Deux femmes, deux
amies aussi, se rencontrent autour de livres, à la table d’une bibliothèque. Elles tentent d’éclairer l’éco féminisme, concept tant de fois lu et entendu, mais dont l’interprétation reste floue pour la plupart d’entre nous.

Mercredi 29 novembre, 15h à la MESA (salle Olympe de Gouges)

À l’écoute de l’invisible Soirée projection de deux courts métrages et expérimentation des capsules sonores de l’audio naturaliste Marc Namblard, dans le cadre du Mois du doc.
Silabario (M. de Contes – 12 min. 2021) Quels sont ces échos de chants d’oiseaux ? Des silbadores
de toute génération apparaissent ainsi que les vers du poète Miguel Angel Feria.
7h15 – Merle Noir (J. Auffray – 30 min. 2021) Un ermite vivant dans une forêt de Lozère archive nuit et jour les chants de la nature.

À l’issue des projections, expérimentez avec l’ingénieur du son, Elias Cheyroux et la Cie Retour
d’Ulysse, un dispositif immersif à l’écoute de créations sonores préparées par Marc Namblard.

Entrée libre, dans la limite des places disponibles.

Infos et contact – Médiathèque du Sud Aveyron / www.mediathequemillau.fr / 05 65 61 17 19

LES SPECTACLES À VENIR

V. 23. FEV. 20H30

Ma.27. FEV. 20H30

L’Occupation

Cie le Chapeau Rouge

Me.28. FEV. 18H30

Ve.1. MAR. 20H30/Vézins